Foire aux Questions

Les réponses aux questions que vous vous posez sur l’école Kamana.

En savoir plus
D'où vient ce nom Kamana ?

Ce nom a été trouvé par la fille de la fondatrice. Plus qu’un simple nom, c’est tout un symbole. Ce jeu de mot composé de la syllabe de plusieurs prénoms met en valeur la créativité d’une enfant tout comme nous aspirons à le faire à l’école au quotidien : encourager l’expression des idées, être à l’écoute et faire confiance.

Quelles sont les valeurs portées par l'école ?

A Kamana nous aspirons à éduquer avec le cœur. Pour cela, nous offrons à l’enfant un espace agréable dans lequel il sera à l’aise et en sécurité. De plus dans un monde de plus en plus déstructuré et rapide, nous voulons que l’enfant puisse se sentir rassuré et confiant en l’avenir. Pour cela, les enfants évoluent dans un environnement bienveillant où ils sont respectés. Les adultes font preuve d’empathie et de professionnalisme en toute circonstance. La posture des éducateurs Montessori est exigeante et nécessite un profond travail sur soi au préalable afin de pouvoir incarner toutes les valeurs qui aident l’enfant à s’épanouir dans ses apprentissages afin de devenir un adulte responsable et assuré. Ils développent le goût du travail bien fait et de l’effort ainsi que l’importance de l’entraide et de l’empathie.

En plus des relations respectueuses empreintes de courtoisie et de confiance mutuelle, nous souhaitons que les enfants soient sensibles à la préservation de l’environnement. Ils seront impliqués à leur niveau dans le grand enjeu écologique. Pour cela, nous développons des projets ambitieux dans ce domaine.

Quels ouvrages de la pédagogie Montessori me conseillez-vous ?

Vous avez les livres écrits par Maria Montessori : L’enfant qui est le livre de référence, L’esprit absorbant de l’enfant, L’éducation pour un monde nouveau, la formation de l’homme. Vous avez d’autres auteurs de référence comme Patricia SPINELLI, Donna GOERTZ, etc… Et l’indispensable en école Montessori sur la communication non violente : Les mots sont des fenêtres de Marshall ROSENBERG.

Quelle est la place des parents ?

C’est ensemble que nous œuvrons à l’éducation harmonieuse des enfants de l’école. Pour cela, nous souhaitons instaurer un climat de confiance et sommes à l’écoute des remarques et suggestions qui renforceraient notre projet pédagogique de base. L’ambiance se veut familiale avec un temps pour discuter et échanger sur les progrès des enfants ainsi que les divers projets. Les parents pourraient être sollicités pour accompagner en sortie.

Nous prenons en compte les critiques constructives car c’est grâce aux observations des parents que nous nous perfectionnerons. Ce nom a été trouvé par la fille de la fondatrice. Plus qu’un simple nom, c’est tout un symbole. Ce jeu de mot composé de la syllabe de plusieurs prénoms met en valeur la créativité d’une enfant tout comme nous aspirons à le faire à l’école au quotidien : encourager l’expression des idées, être à l’écoute et faire confiance.

Quel est l’effectif ?

Les locaux de 190m2 complètement refaits à neuf accueilleraient aisément une quarantaine d’enfants. Ils seront répartis en deux classes 26 enfants maximum en 3-6 ans (maternelle) et 16 maximum en 6-11 ans (primaire). Nous avons fait le choix de ne pas accueillir plus de 42 élèves bien que nos locaux nous le permettraient. Etant donné que chaque salle a une fonction spécifique, les enfants évoluent sereinement dans un lieu plaisant auquel s’ajoute la verdure environnante. Nous vous prions de garder à l’esprit le fait que chaque enfant poursuit une activité qui lui est propre, certains seront dans la « salle à manger » à préparer un dessert tandis que d’autres seront au « coin lecture » et d’autres encore dans la classe en train de faire des multiplications.

L’équipe éducative évoluera proportionnellement à l’effectif pour atteindre 2 éducateurs(trices)et deux assistant(es) pour l’effectif maximal.

Avez-vous des espaces extérieurs ?

La pédagogie Montessori requiert un contact quotidien avec la nature environnante afin de l’observer et d’y mener des explorations. L’école Kamana répond parfaitement à cet impératif. Elle est entourée de verdure, à commencer par un espace vert de 5000m2 attenant à la copropriété. Nous pouvons nous y aérer en toute sécurité, participer au tri des déchets avec le compost ou encore manger à l’extérieur lorsque la météo nous le permet. Nous avons un projet de plantation dans le cadre d’un jardin partagé.

De plus, l’école se situe à moins de 5 mn à pied avec des enfants en bas âge de la voie verte de Lyon 5ème. Il s’agit d’un véritable poumon vert permettant des ballades et des explorations sur un chemin sécurisé.

Enfin, en face de l’école 2 parcs municipaux fermés et agrémentés de structures de jeux pourront être utilisés.

Quel est la place de la dimension spirituelle?

L’école est aconfessionnelle ; cependant elle respecte toutes les croyances.

Maria Montessori prenait en compte l’être dans toute ses dimensions (corps, âme et esprit). Pour cela, les enfants pourront prendre le temps de se reconnecter avec eux même en ayant un rythme qui leur est propre. A cela s’ajoute des temps calmes ou de concentration propice à la méditation ; les élèves pourront alors prendre conscience de leur être intérieur, réfléchir et développer leur pensée imaginative.

Comment procédez-vous pour le bilinguisme?

L’enfant sera confronté à l’anglais tout au long de la journée dans diverses situations. Pour cela, un(e) référent(e) anglais ne parlera qu’en anglais. De plus, certaines présentations et certains ateliers seront en anglais.

L’objectif est que l’enfant atteigne le niveau A1 en fin de maternelle (contre fin de Cm2) et le niveau A2 du en fin de primaire (contre fin de 3ème). Certains iront même au-delà en fonction de leur appétence pour les langues.

Ces niveaux correspondent au Cadre Européen de Référence pour les Langues qui permet de définir son niveau de maîtrise d’une langue étrangère.

Avez-vous des intervenants extérieurs ?

La priorité sera donnée à l’école d’aller à la rencontre d’activités ou d’intervenants à l’extérieur de l’école (partenariat avec un centre culturel, ou une bibliothèque entre autres).

Vous contentez-vous d’appliquer le programme scolaire de l’Education Nationale ?

A Kamana, nous respectons les programmes de l’Education Nationale. Nous sommes d’ailleurs soumis à une obligation de résultat. En revanche, nous souhaitons aller plus loin et donner l’opportunité aux élèves de découvrir des sujets qui ne sont peut-être pas au programme mais qui participe grandement à leur éveil culturel. Les enfants ne sont pas frustrés et peuvent aller aussi loin que leur curiosité et leur motivation les emmènent. Pour cela, ils ont à disposition du matériel riche et varié ainsi que des ouvrages œuvrant dans ce sens.

Qu’est-ce que COLORI ?

Les enfants de 3-6 ans passent par une période sensible du langage. Le codage informatique étant un langage à part entière, une éducatrice Montessori a eu l’idée de développer des activités d’initiation au codage informatique fidèle à l’esprit Montessorien c’est à dire par la manipulation et sans écran.

Collation

Un fruit et/ou des crudités sont proposés en libre accès dans la classe. Ils sont préparés et gérés par les enfants eux-mêmes dans le cadre des activités de vie pratique. Ainsi, ils épluchent, lavent, coupent, pressent … pour tout le groupe.

Repas de midi

Dans un premier temps, la lunch box sera possible. Puis nous ferons appel à un prestataire extérieur dans un second temps afin que tous les enfants puissent partager le même repas et d’avoir les mêmes apports nutritionnels.